La liste

Le sourcil arrogant, je vivais dans le néant depuis le jour 1. Sans critères, juste bien ouverte à toutes éventualités. Tu dois avoir ta liste qu’ils m’ont dit! Seule sur 4 à ne pas en avoir une. Je devais cesser de me résigner et assumer ma valeur. Aubergiste! Qu’on me remplisse ma coupe, mon destin se dessinerait sur une napkin brune! Les regards posés sur moi et le mien sur cette napkin à la double vie. J’ai écrit spontanément jusqu’à ne plus savoir ce qui m’importait vraiment. Les nécessaires et les non-négociables devaient être précisés. La cacophonie des lieux ne m’atteignait plus. Je n’entendais plus rien, mais je souriais. Le sourcil était toujours en place. Les jours ont passés et j’ai lu et relu La liste comme si c’était une blague, mais j’ai cessé de sourire. Ce soir-là, ce ne sont pas des critères qui se sont définis, mais une partie de qui j’étais s’était déposée sur un coin de table. J’ai toujours proclamée que toutes personnes avaient une chance avec moi. Se donner le droit d’avoir des désirs ne fait pas de nous une personne difficile, mais une personne à l’écoute de ses besoins avec flexibilité. La richesse de la connaissance de soi ne s’égale pas.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s