Sur le marbre, je t’attendrai

L’élément déstabilisant est là. Il a changé de place. Il m’observe. Je perds tous mes sens. J’arrive à peine à lever le regard qu’il croise le miens. Comme s’il attendait je ne sais quoi, je ne sais plus. Dès qu’il a changé de place, j’ai compris. L’histoire se répétait à nouveau. Dès qu’il s’est déposé, je me suis soumise. Totalement liquéfiée devant ton regard, parfois discret, parfois insistant. Je me sens observée, analysée.  Lui rappelais-je quelqu’un? Attirais-je simplement son attention? Chose certaine, l’assumée confiante et courageuse s’était fait la malle pour laisser place à une partie de moi qui m’était à ce jour, inconnue.

Toujours en plein contrôle de toutes sensations ou émotions, je ne suis pas facilement déstabilisée. Mon équilibre était inébranlable jusqu’à ce que je croise ce regard. Le mystère remplace ton aura. Est-ce ton assurance ou ce regard? Je ne comprends pas ce qui peut me rendre si vulnérable.

Telle une Josie Geller, je t’attendrai au café, armée de patience et d’engouement.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s