Le Désir

La couleur du désir est-elle rouge comme les bons vins?
Ou noire comme l’encre de ses larmes versées d’ennuis…

Sa texture au désir, est-elle douce comme du velours?
Ou rêche comme le bois de la croix que je porte pour lui…

Son odeur, est-ce effluves des mille épices d’Istanbul?
Ou l’arôme boisé de ses ferveurs qui me réveille la nuit…

Le désir a-t-il le son d’un vent chaud qui caresse les tympans?
Ou celui de nos corps en communion, nos douces lamentations…

Il goûte quoi le désir, le doux sucré d’une cerise longtemps mûrie?
Ou le goût suave de ton sexe ardent sur mes lèvres un instant…

Il est beau, il est grand le désir lorsqu’il n’est que de passage;
Le temps, malheureusement, l’en fait un sarcophage…



*Oeuvre « Les ailes du désir » par Apolloniasaintclair

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s