Hauts voltiges

Cul nu, allongée de tout mon long sur la table, tête à la renverse, corps et esprit saoulés d’un plaisir assumé…

La bouche, la gorge, remplies de son sexe qui me pénètre lentement, doucement, profondément…

Son va-et-vient comme une caresse lourde, lente, qui me coupe le souffle, me noie les yeux… et l’entrejambe…

Mes yeux coulent de vertiges, mon sexe de voltiges…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s