Comme une fraîcheur d’automne

Si peu d’attentes vu les déceptions accumulées. Si peu de déceptions à chacune de nos interactions. J’hésite entre l’effet de surprise ou le lâcher-prise. La douceur et l’intensité. Je flirte plus souvent en dehors de ma zone de confort quand je suis dans la tienne que j’en perds un peu le fil. Le temps s’est arrêté un peu. Juste assez pour que je me retrouve noyée dans la pleine conscience. Bien que certaines choses suscitaient ma curiosité, je me suis laissée bercer par ton odeur et le reste m’apparaissait comme superflu. Si c’est cela que de vivre le moment présent, j’ai envie de t’inviter à prendre un autre café.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s