Le Stagiaire

Toujours tiré à quatre épingles, beau jeune homme brillant, corps athlétique, regard perçant, d’une politesse sans faille, c’est ainsi que je dois décrire le stagiaire, mon stagiaire…

Lui qui m’appelait Madame avec le plus grand des respects, m’accordait les plus grandes politesses, la plus douce et mielleuse des voix cachait des attentes insoupçonnées, inespérées…

Rien ne laissait présager que le stagiaire en avait pour moi, qu’il rêvait, fantasmait de m’avoir dans son lit; verve… Rien ne laissait présager que le stagiaire allait réussir à m’amener vers lui pour même une seule nuit, dans son lit, pourtant…

La rencontre aura été représentative de son engouement… d’une fougue intense presque brusque, mais empreint d’un désir si fort, si intense, presqu’une caresse maladroite.

L’empressement à me goûter et m’apporter du plaisir fut détrôné par l’impatience de tout son être à glisser sa queue en moi pour me prendre enfin, que je lui appartienne. L’entendre gémir d’un plaisir affamé quand enfin en moi, le son de sa voix qui m’appelle à lui dans une langue étrangère, son regard cherchant si intensément le mien… Son sourire n’avait d’égal que son regard qui dénotait une satisfaction criante, une victoire évidente…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s