Café SDF

Comme si le café n’était pas suffisant, il aurait fallut aussi lui offrir l’hospitalité. Accusée de manquer d’ouverture, d’être rabougrie et sans sens de l’aventure. C’est parfois par un refus que l’on peut mesurer le pourcentage de réussite d’une deuxième chance. Son plan B d’après café était de dormir chez moi. S’en est suivi du plan C: l’option culpabilité vu un bris de véhicule en cas de plan B infructueux.

Être célibataire c’est d’une complexité..! Non seulement il ne suffit plus d’avoir envie de connaître quelqu’un qu’il faut en plus jongler avec les insultes, l’animosité et les reproches. C’est parfois le moment idéal de passer la faux dans l’immaturité! Ce qui est compliqué, ce n’est pas de rencontrer quelqu’un, mais de s’attendre à un once de respect.

Les hommes agréables existent (les femmes aussi), mais sont effacés par une panoplie d’individus exécrables. Les belles rencontres, même sans affinités, inspirent et donnent espoir que certaines personnes soient à découvrir. Hélas, la patience et l’envie préfèrent parfois s’inspirer de « Bernard l’hermite ». Lui, il a compris que ramasser ses affaires pis s’écraser dans sa coquille une couple d’heures c’était pas pire des fois.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s